ARTICLES INTERNES

Cette sélection d’articles, pour l’essentiel publiés dans divers numéros du bulletin de l’association, La Lettre de Chercheurs Toujours, comprend des « mises au point » sur les recherches en cours dans un domaine important,  des « synthèses didactiques » sur un socle de connaissances acquises, des « récits historiques » et des développements sur « l’éthique, la déontologie et la science ».

Ces articles obéissent aux  règles suivantes :
• les textes doivent présenter un intérêt général et être conformes aux objectifs et aux critères de qualité de l’association ;
• si un écrit, quel qu’il soit, émane d’un membre du Comité éditorial, son auteur ne participe ni à son évaluation, ni à la décision finale.

Cliquez sur le titre en gras ci-dessous pour lire l’intégralité du texte correspondant.

Informer sur l’accident de Rouen : un devoir de chimiste
Agnès JACQUESY, Directrice de recherche honoraire au CNRS et ancienne Rédactrice en chef de l’Actualité Chimique, et Claude MONNERET, Directeur de recherche honoraire au CNRS et Président honoraire de l’Académie nationale de Pharmacie :
Le 10 juillet 1976, en Italie, à deux pas de la commune de Seveso, un nuage d’herbicide, mélange de soude caustique et de dioxines, s’échappe dans l’atmosphère. De la TCDD (ou «2,3,7,8-tétrachlorodibenzo-p-dioxine»), l’une des dioxines les plus toxiques pour l’Homme. L’accident industriel est survenu dans une usine chimique et aucun plan d’urgence n’a été mis en place. Cette catastrophe encourage les pouvoirs publics européens à concevoir une directive destinée à prévenir tout risque d’accident industriel majeur.

L’énergie et la vie (minirevue)
Yaroslav de KOUCHKOVSKY, Directeur de recherche honoraire au CNRS, vice-président de l’association :
La vie exige l’opération de trois flux dans une structure délimitée : flux de matière (métabolisme), flux d’information (d’ordre génétique et en provenance de l’environnement), flux d’énergie, indispensable aux deux précédents. Malgré la diversité des processus biologiques, la source biochimique primaire d’énergie est remarquablement conservée dans l’ensemble du monde vivant, procaryotes (cellules sans noyau, y compris les archéobactéries: extrêmophiles, méthanogènes…) et eucaryotes (cellules avec noyau), que ces derniers soient du règne animal (mouche, homme…), végétal (algue, arbre…) ou fungique (champignons) .

Analyse du rapport « France Médecine Génomique 2025 » de l’AVIESAN
Jean-Pierre MARCILLE, membre associé du Conseil d’administration :
Il s’agit du rapport sur la mise en place de la Médecine Génomique commandé à AVIESAN (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé) par le Premier ministre, Manuel Valls en avril 2015. Ce rapport remis en juin 2016 par le président d’AVIESAN, Yves Levy, peut être consulté sur Internet : http://presse.inserm.fr/wp-content/uploads/2016/06/Plan-France-me%CC%81decine-ge%CC%81nomique-2025.pdf

Politique de recherche et de développement
Jeannine MILHAUD, Chargée de recherche honoraire au CNRS :
La puissance potentielle d’une connaissance scientifique a été révélée au monde par la bombe atomique et, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, les dirigeants politiques n’ont eu de cesse de vouloir canaliser cette puissance pour la mettre au service des intérêts de leur pays, en s’appuyant sur l’hypothèse hasardeuse d’une possible programmation des innovations par une politique adéquate de recherche et de développement (PRD).

Brève histoire de la microscopie photonique et électronique
Yaroslav de KOUCHKOVSKY, Directeur de recherche honoraire au CNRS, vice-président de l’association :
Sans vouloir faire de rapprochement anachronique avec l’universalité de la « théorie » cellulaire », il est intéressant de rappeler qu’il y a près de 2400 ans, Aristote avait déjà conclu que, malgré leur grande complexité, les animaux et les plantes devaient avoir en commun un nombre réduit d’éléments fondamentaux. Il fallut des siècles pour que cette intuition trouve une confirmation par l’observation détaillée des structures du vivant. Elle fut rendue possible par la fabrication d’outils optiques appropriés, en particulier des premiers microscopes de qualité par Antoni van Leeuwenhoek, un drapier et scientifique amateur hollandais…

Le principe de précaution
Anita BENTO, anciennement à la Veille scientifique du Ministère de la Défense Nationale :
La Société des Ingénieurs et Scientifiques de France a publié un Livre blanc pour « produire sa vision prospective, mais également opérationnelle et concrète, pour construire, avec du sens, une économie prospère ». Ce livre blanc étudie 13 thèmes, dont le « principe de précaution ». Ce texte est un compte rendu de sa présentation.

Les pratiques de recherche scientifique confrontées à l’éthique
Lucienne LETELLIER, Directrice de recherche émérite au CNRS et membre du Comité d’Éthique du CNRS (COMETS), Institut de Biologie Intégrative de la Cellule, UMR 9198, Université Paris-Saclay :
Les pratiques de la recherche se sont considérablement transformées au cours des deux dernières décennies. Au développement des connaissances, mission première des chercheurs, se sont ajoutées diverses autres missions imposées par le code de la recherche publique qui ont, entre autres, vocation à valoriser les résultats de la recherche au service de la société.

Mise au point : regard sur l’imagerie cérébrale fonctionnelle
Michel THIREAU, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris :
Voir à l’intérieur du cerveau et, nec plus ultra, voir le cerveau en fonctionnement, c’est, sur une base topographique précise, chercher à mettre en évidence les mécanismes profonds de son activité pour en réduire les nombreux mystères. Cette ambition prométhéenne, qui prend forme au XIXème siècle, trouve maintenant un début de réalisation grâce aux résultats qu’apportent les techniques de l’imagerie cérébrale fonctionnelle.